Quel vidéoprojecteur choisir pour un home cinéma ?

Vidéoprojecteur loisirs

Le principal intérêt d'un vidéoprojecteur home cinéma est bien évidement la taille de l'affichage pour une immersion renforcée. Profitez d'une image de plusieurs mètres de diagonale avec l'encombrement d'une boite à chaussures.  Votre choix se fera en fonction de votre utilisation et de vos attentes.

Les questions et critères essentiels 

Où placer mon vidéoprojecteur home cinéma ?

Cela dépendra principalement de la focale de votre modèle qu'il faut choisir en fonction de l'espace disponible et la surface d'affichage souhaitée :

- La focale courte/ultra courte : Cela permet de placer le vidéoprojecteur de 10 à 60 cm de la surface d'affichage et de profiter d'une image grand format. C'est une solution idéale pour les petites pièces. Cela permet également d'éloigner de vous la nuisance sonore.

- La focale standard : Il faut en moyenne un recul de 3 mètres pour profiter d'un surface d'affichage d'environ 2 mètres de diagonale. 

Vous pouvez calculer la distance de recul optimale avec la formule suivante :

 Distance de recul (en mètres) : Rapport de projection x Largeur de l'image (en mètres)

La luminosité et le contraste

La luminosité est un élément clé dans votre choix. En effet tous ne permettent pas une utilisation en plein jour de votre installation home cinéma Si vous souhaitez l'utiliser dans une pièce lumineuse, 3000 lumens minimum seront nécessaires et 1000 dans une pièce sombre. Toutefois, pour apprécier au mieux vos films, préférez l'utiliser dans une pièce sombre. N'hésitez pas à investir dans des rideaux occultant pour un confort optimal.

A noter : Plus la surface d'affichage est grande, plus la luminosité doit être importante. Privilégiez donc une luminosité plus intense pour une surface d'affichage très large.

Pour ce qui est du contraste, plus il est élevé, plus les noirs seront profonds et détaillés. Un contraste minimum de 2000:1 est recommandé. Autrement les noirs apparaitrons peu profonds, délavés.

DLP et LCD, quelle technologie choisir ?

Ce sont les appellations de deux technologies concurrentes pour créer les images : DLP pour Digital Light Processing ou LCD pour Liquid Cristal Display. Les écarts de performances entre les deux technologies deviennent de plus en plus négligeables. Toutefois, la technologie DLP peut créer des maux de tête chez certaines personnes mais propose un contraste plus intéressant dans un bruit réduit par rapport à la technologie LCD.

Sur quoi afficher ?

Vous avez plusieurs possibilités pour votre home cinéma :

- Projeter sur un mur blanc : C'est la solution la plus économique. Mais si le mur n'est pas parfaitement lisse, l'image sera dénaturée et déformée.

- La peinture blanche spéciale : Avec un prix démarrant aux alentours de 80€, c'est aussi une solution économique avec un encombrement inexistant.

- Les écrans : Il en existe de toutes sortes. Certains peuvent même se dérouler automatiquement en même temps que l'allumage de votre matériel de projection.

Vous trouverez des infos plus détaillées sur notre page "Comment bien choisir son écran de projection"

L'ergonomie

La connectique

C'est un critère essentiel. Il faut que vous puissiez brancher tous vos appareils multimédia à votre vidéoprojecteur home cinéma. Le port HDMI est indispensable pour connecter votre PC, votre console de jeu ou votre décodeur. Si vous avez plusieurs appareils à connecter à votre installation home cinéma, faite attention à la présence de plusieurs ports du même type pour ne pas avoir à débrancher et rebrancher sans cesse les câbles. Vous trouverez plus d'informations ici.

Le son et le wifi

Votre vidéoprojecteur home cinéma peut devenir un élément central dans votre installation multimédia. Les marques ont beaucoup innové dernièrement et vous proposent désormais de nombreuses fonctionnalités qui vous simplifierons la vie. Le WiFi vous permet de vous affranchir des câbles pour afficher l'image et le diffuser le son (et le Bluetooth juste pour le son).

Il est possible sur certains de brancher sa clé USB et de profiter de son contenu multimédia sans aucun PC. Mais les formats supportés sont généralement limités. Quant aux haut-parleurs intégrés dans certains modèles, ils peuvent êtres intéressants dans le cadre d'une utilisation occasionnelle, mais insuffisants pour un home cinéma.

Faites attention...

...Au bruit

Faites attention à la nuisance sonore dégagée par l'appareil. Au-delà de 35dB le bruit de la ventilation peut devenir irritant dans les moments calmes de vos films.

...Aux lampes

La plupart des vidéoprojecteurs sont équipés d'une lampe UHP (Ultra Haute Pression). La durée de vie est estimé entre 2000H et 10000H selon les modèles. En cas de panne de celle-ci vous pourrez la remplacer, mais le tarif est assez élevé. C'est donc un critère important à prendre en compte. Tous proposent un mode "éco". L'affichage est plus sombre, car la lampe est alors moins lumineuse et donc sa chauffe diminue, ce qui augmente sa durée de vie de quelque milliers d'heures.

Les lampes LED ou Laser (encore onéreuses) équipent certain vidéoprojecteurs et offrent une durée de plus de 30 000 heures. En effet elles chauffent moins, ce qui permet également de réduire la nuisance sonore de la ventilation.

...La 3D

Beaucoup de modèles proposent désormais un affichage 3D, même ceux d'entrée de gamme. Mais faites attention. Si la résolution n'est pas HD ou 4K, l'image risque d'être particulièrement désagréable, et encore plus avec un à bas prix.

Hormis le fait qu'il faille évidement une source et du contenu compatible, il faut également des lunettes, rarement comprises dans la boite. Il faut donc prévoir un budget supplémentaire si vous voulez profiter de la 3D.

  1. BenQ W1090
    BenQ W1090
    699,90 € 583,25 €
  2. BenQ TH681+
    BenQ TH681+
    699,90 € 583,25 €
  3. Acer H5381BD
    Acer H5381BD
    469,00 € 390,83 €
  4. Optoma HD142X
    Optoma HD142X
    599,90 € 499,92 €
  5. Optoma HD27
    Optoma HD27
    699,90 € 583,25 €

Tous droits réservés © 2017 Focuslight.fr